Voir Naples et mourir

Cette expression est souvent évoquée par les Napolitains pour dire que leur ville est d’une telle beauté, qu’à partir du moment où on l’a admiré de ses propres yeux, on ne pourra voir quelque chose de plus beau et l’on peut alors mourir en paix. A ce sujet je dirais que le Napolitain exagère, mais il ne ment pas.

 IMG_20140929_115120

Naples me donne l’impression d’une ville de premier plan abandonnée depuis deux siècles. C’est en partie ce qu’elle est : une capitale déchue. Autrefois capitale du Royaume, Naples était la ville la plus prospère de la Renaissance italienne. En 1861, Naples perd son titre de capitale, Garibaldi unifie l’Italie et choisi comme capitale Rome, la ville éternelle. A partir de ce moment, Naples cessa d’être sur le devant de la scène. Délaissée par rapport au Nord, elle s’appauvrit tout comme le Sud de l’Italie et enfante la Mafia. En 1943, durant la Seconde Guerre Mondiale, les troupes alliées entrent à Naples et laissent la mafia napolitaine continuer ses activités. Aujourd’hui, à Naples, on estime que la Camorra représente 40 % de l’économie globale.

Naples est donc une ville chargée d’histoire. Ruines antiques, châteaux médiévaux, monuments de la renaissance et façades colorées du XIXème siècles se mêlent autour des places jonchées de cafés. Naples est une ville facilement qualifié de “dégradé”, c’est en partie vrai, mais c’est selon moi ce qui lui donne tout son charme. Toutes les étroites ruelles du quartier Espagnol nécessitent un coup de pinceau, mais elles sont si vivantes que l’atmosphère y est unique.

IMG_20140927_160007

Construit au XVIème siècle à l’époque où Naples était sous domination espagnole, le centre-ville de Naples est aujourd’hui un quartier populaire. Malgré sa réputation, l’endroit est historique et artistique. C’est le coeur de la culture populaire napolitaine, avec la présence de beaucoup de petits ateliers et d’artisans. Je vous suggère de déjeuner chez Nennella, une cantine napolitaine bruyante familiale et authentique nichée entre deux façades couvertes de linges séchant.

IMG-20140929-WA0010

Si Naples peut sembler chaotique par sa circulation, et son environnement ce n’est pas le cas partout. En effet, certains endroits de la ville sont plus calmes et plus “bourgeois”. Je pense notamment à Vomero, le quartier chic au pied du Castel St Elmo, lieu du plus beau panorama sur la baie de Naples. Faîtes les boutiques dans ce quartier, dînez au restaurant, et une fois le crépuscule venu, montez sur une des tours du château pour y admirer le coucher de soleil sur la Méditerranée. Les lumières de Naples au pied du Vésuve offrent une vue à couper le souffle.

IMG_20140928_144539

Lorsque vous aurez été immergé dans l’incroyable atmosphère que dégage cette ville il sera peut être temps de repartir. Je pense que 3 jours au moins sont nécessaires à la visite de Naples. Si vous pouvez vous offrir une semaine, une visite à Pompei vous prendra une journée. La ville antique figée par l’éruption du Vésuve est très accessible depuis Naples, par bus et par train. Vous pouvez également louer une voiture et vous balader le long de la magnifique Côte Amalfitaine et ses petits villages de pêcheurs. Enfin, le “must” de la région de Naples reste Capri. A moins d’une heure de bateau vous visiterez l’une des plus belles îles du monde.

Publié par Nicolas

Soyez le premier à commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.