A l’image de toute la région des Caraïbes, Trinidad et Tobago est une nation qui danse, un foyer d’artistes qui à vu naître divers courants musicaux dont le plus représentatif de l’île est certainement le Calypso. Partez à la rencontre Calypso.

Balade sur fond de Calypso, bienvenue à Trinidad et Tobago

Le Calypso est caractéristique de la société de Trinidad telle qu’elle l’était au siècle dernier. Élégant, tel un gentleman, le calypsonien au style vestimentaire et à l’apparence irréprochable jongle avec les mots. Il livre lors de ses performances des textes relatant avec beaucoup d’humour et de poésie des histoires de tous les jours. On joue également beaucoup le Calypso à Grenada, Barbade, et Antigua. Historiquement le Calypso à un rôle politique en ce qui concerne la liberté d’expression. 

farmer-nappy-2-600x399 rencontre calypso

A la rencontre Calypso caractéristique de la société Trinidadienne

De tradition anglaise, la société trinidadienne “old school” attache beaucoup d’importance au port du costume. Que ce soit à l’Eglise, à l’école, ou au bureau, le blazer à l’anglaise est de rigueur. Une note très importante que j’ai pu remarqué chez les Calypsoniens à Trinidad étaient leurs tenues vestimentaires très sobres et élégantes à la fois mais également leurs charisme. Deux éléments fondamentaux hérités de l’éducation britannique.

D’un point de vue général les Trinidadiens aiment beaucoup rire les uns des autres. Ils adorent passer des dimanches entres amis à raconter des blagues autour d’un bon Pelau (plat national à Trinidad). Le Calypso est une chanson à texte, souvent humouristique. On dit que les premiers calypsoniens au XVIIème siècle se moquaient de leurs maîtres. Aujourd’hui les calypsoniens se moquent de leur patron, de leur femme, ou de celle du voisin, de leurs amis ou des touristes. Les textes sont très bien écrits et les mélodies entrainantes.

L’histoire du Calypso à Trinidad et Tobago

Le Calypso à connu son âge d’or au siècle dernier. La première fois en 1914, un studio anglais (Decca Records) l’enregistre. Puis fut lourdement plagié par les Américains (Andrews Sisters reprend Rum and Coca Cola de Lord Invader en 1945 et vend des millions d’albums). De plus, la rencontre Calypso inspire beaucoup Miles Davies. Tout le Jazz aux Etats-Unis dans les années 70 s’y intéressent aussi. D’autant plus, la relation entre ces deux musiques est importante. Chaque année, en avril, à Tobago, a lieu un grand festival de Jazz. Une bonne occasion de venir profiter de la douceur du climat, des paysages, et de la musique à Tobago.

Aujourd’hui, le style musical le plus populaire et le plus commercialisé à Trinidad et Tobago est la Soca. Ainsi, directement dérivé du Calypso, cette musique au rythme beaucoup plus rapide est également née à Trinidad. Enfin, même si la Soca plaît plus à la nouvelle génération, la scène Calypso à tout de même une relève de jeunes talents inspirés par la légende Mighty Sparrow.

Une impressions ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.